Antisocial ou hypersocial ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Antisocial ou hypersocial ?

Message  Cerise le Ven 22 Avr 2011 - 14:49

Bonjour =D

Le titre est un peu bizarre et aucune idée si c'est un vrai mot =P
Mais vouala. J'ai un problème avec mon Bidoche (Bandit, enfin Bambi de son vrai nom ^^). Enfin pas qu'un seul mais disons que c'est sur ce problème que je bloque le plus.
Pour avoir une idée de sa situation, voir sa présentation dans la partie "mieux nous connaîtres" ^^
En résumé, Bandit vit dans une ferme à l'écart de tout (environ 500 mètres de la moindre route principale, et à 20 minutes à pied du village). Il ne voit donc pas grand chose passer, ni voitures, ni tracteurs, peu d'autres chevaux. Acheté jeune pour être monté, il a finalement été laissé tel quel dans son pré, jamais travaillé même si on s'occupait un tout petit peu de lui (genre le nourrir et le caresser 2 minutes quand yavait des visiteurs). Il avait pour compagnie proche un hongre cheval de trait (comtois je crois) qui le dominait totalement, et pendant 3-4 ans n'a jamais rien connu d'autre que la compagnie de ce cheval et la vie dans son pré. Dans le lointain, il y avait bien une dizaine d'ânes, mais il n'a jamais cherché à s'en rapprocher.
Quand j'ai commencé à m'en occuper, c'était chaotique au début parce qu'il devait se réhabituer à sortir et à respecter son cavalier. Je ne sortais jamais seule, seulement en compagnie d'une autre cavalière propriétaire d'une jument. Cependant cette jument est partie et j'ai dû commencé à sortir seule.
Du moment qu'il n'y avait pas d'autres cavaliers dans les parages, tout se passait pour le mieux en général. Mais dès qu'il sent la présence d'un autre cheval, le cavalier n'existe plus ; il se débrouillera pour foncer dans la direction de celui-ci et lui collera aux basques malgré mes protestations. Il est même parfois si heureux de voir un congénère qu'il bondit partout limite en donnant des coups de pieds mais sans jamais me faire tomber ni frapper le congénère (du moins pour l'instant parce que je parvenais vaguement à le contrôler).

Donc, mon problème est ici : comment le réhabituer à avoir des contacts avec d'autres chevaux, pour que ça se passe dans le calme et pas dans la panique totale autant pour moi que pour le cavalier du congénère ? Pour croiser d'autres cavaliers, même seule, sans qu'il ne fasse et casse tout juste pour les coller et les suivre ? Des conseils ?

Merci d'avance =D

Cerise
avatar
Cerise
Mule au pré
Mule au pré

Nombre de messages : 23
Age : 21
Localisation : Fribourg, Suisse
Date d'inscription : 20/04/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Antisocial ou hypersocial ?

Message  paniersoho le Ven 22 Avr 2011 - 17:31

bonjour,
en effet ça ne doit pas être très encourageant de le sortir.

déjà est ce que tu le sort monté ou en longe?

sortir seule avec un équidé n'importe "lequel " est en effet assez " risqué " si celui ci n'est pas habitué à quitter son troupeau : on se retrouve en 2 temps 3 mouvements les fesses au sol, et notre monture au galop direction son pré !
les équidés ont un instinct grégaire et ont du mal à être seuls ou à se séparer de leur groupe.
pour cela il faut qu'il est confiance en leur cavalier, pas facile je te l'accorde , surtout si ils sont un peu "timides"et n'ont pas eu l'habitude d'etre seuls avec nous.

moi je te conseillerais de d'abord le sortir en longe , en le faisant brouter de l'herbe,qu'il soit content de sortir avec toi,manger de la bonne z'herbe , d'abord proche de ses copains , puis petit à petit tu t'éloigne pour à la fin, au bout de quelques sorties, arriver à faire une grande ballade à pied en confiance avec lui sans qu'il ne cherche à retrouver ses copains ou à suivre un cavalier, en le rassurant, caresses etc..

pour ce qui est d'une sortie montée, moi je ne tenterais pas le coup seule pour les premières fois, va plutôt avec un autre cheval/cavalier expérimenté.
ou alors avec quelqu'un en vélo avec toi, ou à pied capable de le rassurer au sol si besoin.

ne tente pas de grandes sorties dés le début, contente toi de quelques mètres, le tour du pâté de maison, puis augmente les distances petit à petit , n'en veut pas trop tout de suite !( paris ne s'est pas fait en 1 jour!)
chaque mètres supplémentaires dans le calme est une victoire !
dis toi que ce n'est pas facile de faire perdre cette habitude d'avoir peur d'être seul, ils sont génétiquement fait pour être en groupe, leur demander de se séparer est anti-nature, surtout si ils n'ont jamais eu l'habitude dés tout petit !

comment se comporte t il si tu le sort juste pour le brosser ?
est il calme ou trépigne t il d'impatience?

obtient déjà le calme à l'attache sans et avec des copains qui passent à coté.

je n'ai pas de formule magique , mais j'espère que mon vécu t'aidera un peu.
tient nous au courant !
à bientôt
avatar
paniersoho
Super Mule !
Super Mule !

Nombre de messages : 298
Age : 39
Localisation : eure et loir
Date d'inscription : 07/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://elevagedelachapelle.blog4ever.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Antisocial ou hypersocial ?

Message  Cerise le Ven 22 Avr 2011 - 19:30

Avant je le sortais monté ; mais je n'ai pas fait long feu à cause de ce que j'ai expliqué plus haut. Je recommence doucement à le sortir en main avec les beaux jours. En main, il n'a pas spécialement de problèmes tant que nous sommes que nous deux ; dans ces cas-là, je suis son point d'attache, son point de repère qu'il suivra sans problèmes. C'est lorsque je croise des congénères que ça... dégénère !

En ce qui concerne "quitter le troupeau" comme tu dis, c'est justement aucunement un problème pour Bandit (enfin à ce que j'ai observé, peut-être ais-je mal interprété ?...). Il n'a jamais cherché à me vider. A vrai dire quand je partais seule et monté, il était juste un peu "sur l'oeil" (mais n'est-ce pas le cas de la plupart des chevaux ?), mais je lui parlais tout le temps et il était rassuré par ma présence bien qu'un peu nerveux, ce qui ne l'empêchait pas de faire son gourmand. Il criait durant les 2 premières balades mais à part cela il n'a jamais rien fait. D'ailleurs, anecdote :

J'avais rejoins un cavalier dont Bandit connaissait la monture pour faire un tour. Avant de le rejoindre, j'ai croisé deux cavalières, et Bandit a fait plusieurs écarts pour les rejoindre ; tant bien que mal, j'ai réussi à le faire cesser son manège, puis j'ai rejoint mon ami. Après une jolie balade sans trop de soucis, on s'est séparé assez loin de la maison de Bandit ; une fois que le cavalier a disparu, les vraies problèmes ont commencé ; Bandit a commencé à paniquer comme un fou, il criait, hurlait, refusait d'avancer, bougeait dans tous les sens et regardait sans cesse dans la direction de la route qu'avait pris le cheval pour rentrer. Au début calme, je suis descendue pour le calmer mais Bandit a commencé à cabrer. Je suis passée en une milli-seconde d'un un calme complet à une panique totale et je n'arrivais pas à reprendre mes esprits, criant pour qu'il se calme, pleurant (j'ai honte de l'avouer, m'enfin -___-''). C'était la première balade de la sorte, c'est-à-dire un bout avec un compagnon et le reste seul.
Bref Bandit m'a échappé et est parti comme un fou, tout transpirant, pour trouver le cheval. Après un moment à paniquer en l'appelant comme une dingue, ma mère est venue me chercher en voiture et on a commencé à chercher. Une vingtaine de minutes plus tard, je suis revenue à l'endroit où il m'a échappé. Et là, miracle : Bandit broutait tranquillement, en train de m'attendre, des marcheurs un peu surpris à ses côtés.
Tout ça pour dire qu'au lieu de rentrer à la ferme (il aurait été parfaitement capable de le faire) il est revenu là où il m'avait laissée, et m'a attendue. Je ne sais pas ce que ça prouve mais j'avais besoin de parler de cette anecdote qui m'a sincèrement vraiment refroidie pour les balades...

Pour revenir sur le sujet, Bandit n'a pas de soucis pour quitter son troupeau tout simplement parce qu'il n'apprécie pas vraiment les ânes. Ils sont habitués à être ensembles mais il préfère des congénères à sa taille. Donc quitter le troupeau n'est pas un vrai problème. Mais peut-être est-ce le fait d'être vraiment seul sans même ses congénères à grandes oreilles qui le dérange ?
ça peut paraître prétentieux mais ma présence le rassure beaucoup et à ce que j'ai pu observer il préfère ma compagnie à celle des ânes, mais par contre préfère la compagnie des chevaux à la mienne (c'est bizarre je sais XD). Exemple : Je viens m'en occuper, tous les ânes + Bandit à la stabu. Je m'occupe un peu de Bandit, les ânes sortent, Bandit reste avec moi. Je m'absente, je reviens plus tard ; Bandit est toujours là tout seul en train de m'attendre ^^.

Maintenant que je relis ta réponse, je me rends compte que je lui ai peut-être un peu trop demandé un peu trop vite. Même beaucoup trop demandé beaucoup trop vite. Expériences faîtes avec les chevaux fautives à mon avis, puisqu'eux en général quelqu'ils soient tu selles tu pars tu reviens et pas de soucis entre deux ^^. Merci de tes conseils et je pense que même si tout semble acquis je vais tâcher de ne pas brûler les étapes et y aller étape par étape.

Pour ce qui est du monté, niveau technique et matériel je pensais lui acheter un hackamore, le mors étant quasiment inneficace avec Bandit (il le mâchouille, déteste le contact du métal dans sa bouche et ça le rend plus nerveux qu'autre chose...). Et bien sûr ne pas le monter seule pour l'instant. Mais là est le problème : Bandit ne connait pas de chevaux dans le coin, et il vaudrait mieux sortir avec un cheval qu'il connait au début... M'enfin si j'arrive à obtenir Bandit ça devrait se régler tout seul =D Le coup du vélo par contre... à tester =)

Sinon quand je le sors pour le brosser, il y a deux situations différentes :
Si je ne l'ai pas sorti depuis longtemps, il est en général calme et bouge à peine (limite il a l'air malade O_o)
Si je l'ai sorti souvent et/ou récemment, il a tendance à marcher dans ma direction quand je m'éloigne jusqu'à ce que la corde le retienne ; et dès qu'il ne me voit plus il tire sur sa corde et bouge sans cesse. Par contre quand je le brosse et que je m'occupe de lui il ne fait rien, il est très calme.
Par contre je sais pas comment m'y prendre pour lui apprendre à être calme à l'attache... ^^''

Merci de ta réponse et désolée pour le trèèèès long texte, je tenais à aller dans les détails =P Merci beaucoup beaucoup beaucoup de tes conseils ça m'aidera pas mal, et je commence à comprendre ce que j'ai pu faire faux avec Bandit =D
A bientôt =D
avatar
Cerise
Mule au pré
Mule au pré

Nombre de messages : 23
Age : 21
Localisation : Fribourg, Suisse
Date d'inscription : 20/04/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Antisocial ou hypersocial ?

Message  tornadette le Ven 22 Avr 2011 - 19:52

je pense qu'il est simplement très triste et frustré. Il lui faut un compagnon digne de ce nom et pas des ânes qu'il prend pour un espèce totalement étrangère.
La mienne est très copine avec ma ponette mais s'en fiche complètement des ânes d'à coté.

Si c'est possible essai de lui trouver un cheval ou même un petit poney assez vif ou une petite mule qui lui fera un bon copain et enlèvera sa déprime qui le rend fou de joie quand il voit un autre cheval.
Il n'est pas bien dans sa tête et c'est avec de l'éducation que ça ira. à la rigueur ça cachera ses symptômes mais n'enlèvera pas son mal-être.
avatar
tornadette
Super Mule !
Super Mule !

Nombre de messages : 489
Age : 33
Localisation : 57 moselle
Date d'inscription : 23/07/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Antisocial ou hypersocial ?

Message  paniersoho le Ven 22 Avr 2011 - 22:25

en effet triste expérience que tu as eu là, je comprend que ça t'as refroidit !

le fait de se séparer en pleine balade n'est pas facile et pas l'idéal, soit tu part seule soit avec quelqu'un et tu rentre avec , pour l'instant en tout cas, quitte à ce que ton ami te raccompagne assez prés de chez toi afin que bandit soit rassuré d'être rentré, et si c'est la panique il vaut mieux que tu descende que de se faire peur tous les 2, ce n'est peut être pas la meilleure solution, mais une fois au sol tu peux plus le maîtriser.
moi cela m'arrive car je n'habite pas à coté du centre équestre donc des fois en ballade , je rentre de mon coté, et les autres du leur, les première fois pas facile, mais en général je trotte ( mais j'ai l'avantage qu'il est très en avant), et je lui demande des choses afin qu'il "oubli" la séparation..

je pense que nos chères mules et mulet ont un coeur gros comme ça, et ils ne font rien de méchant envers nous, c'est juste qu'il faut les comprendre.

pour ce qui est de le vie sociale de bandit , c'est clair qu'il lui faut un copain, qui lui convienne...

moi le mien au début je l'ai mis avec ma ponette, il ne s'entendaient pas très bien, il s'en fichait d'elle, ensuite je l'ai mis avec mon autre mulet , alors là : la révélation, il était tout changé, plus content de me voir, se laisse attraper plus facilement, et il jouent énormément tous les 2 !

peut être que nos mules/mulets sont plus difficiles dans le choix de leurs copains que les chevaux ?

pour l'attache, c'est bizarre le fait de s'occuper plus de lui le rend plus " nerveux", en général plus on s'en occupe, mieux ils sont, peut être qu'il se sent stressé car il sait ce que tu vas lui faire?
fait peut être ( période ou tu t'occupe de lui souvent) des fausses alertes genre : je t'attache, je te brosse mais je te fais pas travailler, je te donne à manger par exemple?

sinon si il bouge quand tu t'éloigne et bien, tu t'éloigne un peu au début, puis tu reviens en le félicitant, puis un peu plus loin etc..., comme les sorties on y va en progressif, en récompensant, chaque moment de calme et un progrès.
mais tu vas y arriver j'en suis sure.
j'espère ne pas avoir été trop longue...bon courage à toi !caresses à bandit !
avatar
paniersoho
Super Mule !
Super Mule !

Nombre de messages : 298
Age : 39
Localisation : eure et loir
Date d'inscription : 07/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://elevagedelachapelle.blog4ever.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Antisocial ou hypersocial ?

Message  Cerise le Ven 22 Avr 2011 - 22:55

Merci de vos réponses ^^
Dans l'idéal absolu, la grande solution est que je lui trouve un copain, ou que je le déménage chez un copain ^^

J'avoue que ce n'étais pas notre meilleure idée, autant à mon amie qu'à moi, car comme je l'ai dit plusieurs fois je crois Bandit quand il s'attache il s'attache très fort, et cette jument c'était SA grande amie d'avant (ah tiens j'ai oublié de préciser, le cavalier qu'on a rejoint était la jument qui vivait avec lui autrefois, d'où je suppose la dureté encore plus... dure de la séparation ^^)
De ce que je me souviens de cette expérience et ce que je retiendrai à vie en ce qui concerne les équidés est que lorsque j'étais calme, Bandit parvenait à légèrement se calmer, mais quand j'ai paniqué, là il était fou.

Avec les mulets, de ce que j'ai pu apprendre à leur propos, c'est qu'ils ne font rien sans raison (même les bêtises, ça peut être significatif d'une envie de jouer = manque d'attention ?)

Selon ton exemple, effectivement, qu'il s'entende mieux avec un tel plutôt qu'avec un autre... Au niveau des critères je pourrais presque dire que Bandit préfère les mâles de son gabarit pour éviter d'être "piétiner" comme avec le comtois, ou des juments de toute taille, m'enfin, c'est que des observations et des hypothèses x)

Au niveau du fait qu'il soit plus "nerveux" quand on s'occupe de lui, là je pourrais faire une rapprochement avec ce qu'à dit Tornadette : je pense qu'avoir la bougeotte et être un peu malicieux est le naturel de Bandit, donc quand on s'occupe bien de lui il redevient le Bandit que j'aime, naturel, alerte et un brin dingue ; mais quand je le laisse plusieurs jours voire plusieurs semaines sans m'en occuper (puisque je suis la seule à m'en occuper, je précise !), il se sent seul, s'ennuie et donc déprime, et là intervient le "mal-être" dont parlait Tornadette et l'avantage de lui trouver un copain. (En général quand je n'ai pas le temps de le travailler je le brosse et je le change de parc dans un parc à herbe ou il est pas avec les ânes et où il adore aller). Donc quand je reviens après une absence prolongée et qu'il est "déprimé", il est triste parce qu'on ne s'occupe pas de lui et quand je le sors il s'attend juste à ce que je le brosse et que je le sorte dans le parc à herbe, il n'est pas tout à fait "sorti" de sa phase tristounette, et donc il est moins alerte et plus sage. Peut-être qu'il cherche aussi à me prouver qu'il est capable d'être "sage", parce qu'il a peur que je revienne plus parce qu'il fait trop de bêtises ? Ou alors c'est une façon trop "humaine" de voir les choses ? x) M'enfin mon hypothèse qui me semble la plus plausible, est que lorsqu'il est moins alerte c'est qu'il est encore dans une phase de "déprime" dû à un manque d'attention (déprime qui passe après une courte balade de dix minutes, il était survitaminé après ça ! =P)
Honnêtement je vois difficilement pour quelles raisons il pourrait être stressé parce que je vais faire, parce qu'en général il adore qu'on s'occupe de lui quelque soit l'exercice en question (sauf bien sûr si ça lui fait mal ou autres hein x)

Sinon merci du conseil, je pense que comme tu dis il va falloir y aller progressivement ^^ Paris ne s'est pas fait en un jour =P
avatar
Cerise
Mule au pré
Mule au pré

Nombre de messages : 23
Age : 21
Localisation : Fribourg, Suisse
Date d'inscription : 20/04/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Antisocial ou hypersocial ?

Message  Sandra le Dim 24 Avr 2011 - 22:08

Au delà de lui trouver un bon copain acceptable pour lui (et c'est important les 22-23 heures où tu n'es pas là), ce qui me semble important c'est qu'il se mette avec toi à 100% quand tu veux travailler-
Partir à deux, c'est une béquille au début, mais parfois tu as au bout du compte un animal qui ne veut jamais partir seul.
Pour avoir vécu cela, effectivement renforce la relation avec beaucoup de trucs sympas (nourriture, gratouilles,etc...) mais seul avec toi. Il doit apprendre que si ça ne va pas, tu es LA référence. Travail au sol avec du confort vers toi, éloignement à doser ce qui est acceptable pour lui et retour, et confort vers toi, etc... puis renforcer ça avec le travail en liberté.
Si c'est trop sport, offre toi le concours d'un pro (j'ai quelques noms en suisse romande par MP, qui connaissent les longues oreilles). Tu vas gagner du temps et de la sécurité...
J'ai vu ma prof débourrer une pouliche et partir super vite seule en balade avec justement pour qu'elle ne colle pas. Mais quand l'animal ne comprend pas, être un pro avec de l'expérience aide à faire les bonnes choses au bon moment !
avatar
Sandra
Super Mule !
Super Mule !

Nombre de messages : 1188
Age : 42
Localisation : Montricher, pied du Jura en Suisse
Date d'inscription : 06/06/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://www.ptitcoton.ch

Revenir en haut Aller en bas

sevrage affectif

Message  danmaryse le Dim 24 Avr 2011 - 23:07

Les séparations, vaste et épineux probléme!
Qu'il faut à tout prix résoudre car - il faut avoir une mule/t qui marche seul et pas par suivisme,
- et la cata en rando si il refuse l'attache lors de la halte épicerie, ou saute la cloture au camping pendant la douche! etc..

je suis en train de travailler aussi sur ce point avec les miennes.

Un peu la méme méthode que paniersoho et Sandra , un éloignement progressif.
Il doit avoir une occupation, botte de foin, coin de pature nouvelle,...à l'attache ou en enclos et tu fait des cercles ou des aller/retours qui à un moment te mettent hors de sa vue (derriére un batiment, un buisson) , puis tu revient, etc... en augmentant le temps de "disparition".

Cela prend beaucoup de temps, des heures , mais au bout d'un moment constatant que tu reviens il devrait moins stresser puis accepter . Chez moi à l'attache ça commence à fonctionner, en liberté pas trop , Looping se roule sous la cloture pour suivre!

Ce peut étre la méme méthode pour faire accepter la séparation du copain de pré.
avatar
danmaryse
Super Mule !
Super Mule !

Nombre de messages : 939
Age : 57
Localisation : bretagne
Date d'inscription : 26/10/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://nozanes.unblog.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Antisocial ou hypersocial ?

Message  Cerise le Dim 1 Mai 2011 - 18:28

Sandra -> Justement j'ai commencé à travailler un peu ce point, je suis partie faire une "balade broutage" avec toute seul mais pas loin du tout de la ferme (les n'ânes à 100 mètres max...). En partant, en passant à côté de l'enclos des ânes (on l'a séparé des ânes provisoirement) il a essayé de courir brusquement vers eux mais au lieu de lâcher la corde je l'ai repris en main et lui ai fait comprendre qu'il n'avait pas de soucis à se faire, qu'il reviendrait vite et que c'était moi qui décidait s'il devait partir ou non. Il était inquiet mais je faisais de mon mieux pour le rassurer au final il broutait tranquillement, il a même essayé de prendre le dessus -____-''' Pour une fois il était pressé de rentrer (?????) même si l'envie de brouter dominait (=P) et après une bonne mise au point j'ai réussi à lui faire comprendre que non, c'est pas lui qui décide x).
Niveau "si c'est trop sport", à ce niveau-là franchement Bandit n'est pas encore au niveau extrême, il a surtout besoin d'être repris une bonne fois pour toute en main. Je commence seulement le travail et j'avoue traverser des minutes "découragement" où je me dis qu'il n'apprendra jamais, mais en lisant vos expériences je me dis qu'il faut pour obtenir un résultat comme j'en ai vu (des mulets au poil, parfaitement éduqués, capable de faire des tours, montables sans soucis, etc...), donner le temps et le travail qu'il faut ^^

danmaryse ->> oui je travaille aussi sur ce point avec lui ^^ Même s'il n'est pas aussi extrême que les exemples que tu donnais avec l'épicerie XD (enfin je dis ça, j'ai jamais essayé -___-''). Par exemple une fois j'ai voulu expérimenter au bout de combien de temps le fait que je sois hors de sa vue le perturbe (à l'attache avant le pansage, genre je suis dans la sellerie en train de chercher les brosses, mais je ne manifeste aucunement ma présence, ni bruit ni mouvement). Résultats :
Avant que je disparaisse il essai de me suivre mais la corde le retient.
~ 2 secondes après ma disparition il trépigne un peu mais sans plus.
~ 30 secondes il trépigne légèrement d'impatience.
~ 1 minute il marche sur place.
~ 2 minutes il braigne et essai de se libérer (sans non plus sauter dans tous les sens hein, il tire un peu sur la corde en braignant)
Je compte sûrement utiliser la méthode que tu m'as décrite, merci du conseil ça m'aidera Wink
avatar
Cerise
Mule au pré
Mule au pré

Nombre de messages : 23
Age : 21
Localisation : Fribourg, Suisse
Date d'inscription : 20/04/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Antisocial ou hypersocial ?

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum