Trégor en mai

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Trégor en mai

Message  danmaryse le Lun 25 Mai 2015 - 10:04

Une rando de 6 jours,

  qui commence le long de l'estuaire du Léguer à proximité de Lannion  pour gagner Guerlesquin en suivant la rivière Douron puis retrouver le fleuve pour finir la boucle.



un itinéraire magnifique et varié; avec ses passages techniques et ses piéges,

         
 mais c'est ce qui fait le charme - et quelque part flatte notre égo -


Une équipe hétéroclite: 1 mule, 1 irlandais, 1 basque.
        une moyenne d'âge élevée.... elephant
 
  Et une Looping qui pour son 6éme anniversaire a été proprement bluffante, une véritable mule , conforme aux descriptions que tous les utilisateurs en font.
   En tête pendant  6 jours, guidant  la troupe avec ce sens de l'itinéraire et du placement si particulier, veillant et attendant dans les passages difficiles, se vexant si nous ne la suivions pas!
         
car je l'ai laissée libre quelques fois.




Quelques anecdotes qui démontrent tout le "professionalisme " de nos bébés:
  Une descente terreuse longue et en trace directe , je menais alors le pottok bâté et Looping, pris d'une inspiration je décide de libérer Looping car je redoute un méli mélo de longes; nous commençons la descente, poneys sur les fesses au bout de quelques mètres lorsqu'une flèche brune chargée de sacoches dépasse tout le monde en glissade,  traverse la pente perpendiculairement pour perdre de la vitesse et reprendre ensuite l'axe de pente schuss, se bloquer au pied avant le ruisseau et nous attendre pour repartir dés le contact renoué.==>" je vais vous monter moi comment on descend bande de palmipèdes"
   Un gué long et profond où je dois me dévêtir pour traverser, Looping passe en liberté et se retourne en face pour m'attendre.
  une chemin creux pas facile, Looping en liberté devant par deux fois sort de la trace principale pour une trace secondaire peu visible, les deux fois un obstacle nous met en difficulté ou nous oblige à rebrousser chemin pour prendre la trace indiquée par la mulinette. La troisiéme fois , elle a fait demi tour pour rentrer au point d edépart, moi sur ses talons pour la rattraper ==> " si vous ne me croyez pas débrouillez vous sans moi"
Et enfin un bourbier profond, Looping en tète sent que ça enfonce , dégage immédiatement à droite sur le dur, entrainant à sa suite le pottok, les sacoches frottent pas grave car le sellé est en plus sérieusement enfoncé et se dégage en force.
      Voici une mule qui vient qui franchir un bourbier.

 Mais je vous rassure, ceci c'est dans l'action, autrement elle continue de tester, => c'est cette touffe que je veux brouter pas celle là, détache moi que j'aille voir,  ....

danmaryse
Super Mule !
Super Mule !

Nombre de messages : 927
Age : 56
Localisation : bretagne
Date d'inscription : 26/10/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://nozanes.unblog.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Trégor en mai

Message  clementine le Mar 2 Juin 2015 - 22:19

C'est facétieux et susceptible ces bêtes là ! Mais elle atteint donc l'âge de raison... Je n'ai essayé qu'une fois de lâcher Clémentine, elle avait trois ans, et elle a passé son temps à galoper partout en nous fonçant dessus régulièrement. Peut-être serait-elle plus raisonnable maintenant ? Looping passe la nuit à l'attache ? Merci pour ce sympathique rapport de rando !

clementine
Mule au pré
Mule au pré

Nombre de messages : 40
Localisation : belgique
Date d'inscription : 01/03/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://dardennejp.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Trégor en mai

Message  danmaryse le Mer 3 Juin 2015 - 21:10

Les chevaux étaient là pour responsabiliser Looping! Laisser les mules libres est un grand classique de la randonnée équestre mais j'avoue qu'il faut oser!  
Clémentine vous fonçait elle vraiment dessus ou avait elle plutôt une attitude de rassemblement façon chien de berger? Car c'est vraiment à cela que Looping me faisait penser, une rassembleuse attentive dans la difficulté, fonceuse dans le facile. Je suis forcé de constater que Looping est une mule de tête mais pas une mule qui va seule... Pompon étant out, je réfléchis à un (e) second(e) porteur(se).

Pour l'attache, en son temps Tornadette  avait bâti tout un post sur l'attache de randonnée. Je suppose que c'est la présence de la grande longe qui te fait poser la question?
Oui je suis un adepte de l'attache longue au paturon en rando,  plus facilement transportable, plus vite installée, plus vite déposée que le paddok, plus discrète, plus respectueuse car ma longe fait 15 m => déployée entièrement cela fait une surface de broute impossible à obtenir avec un paddock de voyage, ( S du cercle = 3.14 x R au carré),et je peux déplacer Looping lors des bivouacs maigres, la roulade reste possible. Je proclame qu'un équidé de rando et un randonneur équestre digne de ce nom doivent maitriser cette technique. Mais  Looping va parfois en paddock.
             
 Accessoirement cette longe a de multiples usages: attache, sécurisation de passage, pression si refus (lors d'un grand gué par exemple), élingue d'hélitreuillage si mise en triple,  fixation des sacoches si casse, mise en train des  3 équidés, et notre petit groupe  emportait:  la longe de 15m, 1 de 8m,  2 de 6m + les longes de menage de 3m.

danmaryse
Super Mule !
Super Mule !

Nombre de messages : 927
Age : 56
Localisation : bretagne
Date d'inscription : 26/10/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://nozanes.unblog.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Trégor en mai

Message  clementine le Ven 5 Juin 2015 - 16:34

Ma mule est plutôt du genre "tête brûlée" ! A l'époque, je pense qu'elle nous invitait à jouer et s'amusait de nos réactions... A la pause (je vais souvent seule) elle est presque toujours lâchée. Mais si je la prend avec une des juments, tant que l'on se déplace, je ne la lâche plus. Je la crois encore capable de me faire des "blagues". Peut-être devrais-je lui faire plus confiance ? Par contre l'attache au paturon m'effraye un peu, Looping l'a acceptée facilement ? Elle n'a jamais eu de blessure ? Notre âne est attaché aussi au bivouac, mais au licol. Je ne suis encore jamais partie sur plusieurs jours avec Clementine.
Et Pompon, ça va quand même ?

clementine
Mule au pré
Mule au pré

Nombre de messages : 40
Localisation : belgique
Date d'inscription : 01/03/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://dardennejp.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Trégor en mai

Message  danmaryse le Dim 7 Juin 2015 - 21:09

Ben moi à l'inverse je ne lâcherais pas Looping  en l'absence de compagnons herbivores, ma relation est donc moins abouti que celle que tu as avec Clémentine.
  Attaché au licol augmente les risques de prises  de longe et surtout lors de randos sur plusieurs jours, très rapidement le poil s'use et des plaies peuvent même apparaitre. L'attache au paturon avant s'apprend et il n'y a peu de risques de blessures==> faire une bonne sortie, arriver dans un endroit dégagé avec un bon point d'attache ( idéalement un arbre situé en bordure)et de l' herbe,  installer l'entrave  normalement au paturon gauche( il est possible de faire un nœud de chaise ou un nœud kirghize avec sécurité d'ouverture) , surveiller, laisser 10 à 15 mn, puis augmenter le temps les fois suivantes.  Fatigué et ayant envie de brouter, les mouvements seront limités, les premières fois il peut y avoir chute = laisser faire, puisqu'il y de l'herbe c'est sans gravité.
 

Pompon parait toujours fatigué, il ne fait absolument pas de corne alors qu'il n' parcouru que 172 km depuis juin 2014, ce doit être un signe de carence ou déficience? mais sinon est mobile et en état. Il est peut être plus âgé que nous ne pensons, sa dentition indiquerait 15 ans mais entre 15 et 20ans quelle est le différence?

danmaryse
Super Mule !
Super Mule !

Nombre de messages : 927
Age : 56
Localisation : bretagne
Date d'inscription : 26/10/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://nozanes.unblog.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Trégor en mai

Message  clementine le Mar 9 Juin 2015 - 22:39

Jusqu'à présent, le licol assez lâche, Cadichon n'a jamais blessé. Et puis, je lui mets des franges quand il part plusieurs jours (pas d'abri) à cause des mouches, car là, il saigne au coin des yeux ! Il faut une attache spéciale au niveau du pâturon, un "bracelet" ? A quoi sert le collier qu'elle a autour du cou ?
Pour l'âge d'après les dents, si mes souvenirs sont bons, c'est +/- fiable jusqu'à 12, 15 ans ? Après c'est de l'extrapolation.

clementine
Mule au pré
Mule au pré

Nombre de messages : 40
Localisation : belgique
Date d'inscription : 01/03/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://dardennejp.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Trégor en mai

Message  danmaryse le Jeu 11 Juin 2015 - 8:07

Au paturon tu peux faire un nœud de chaise avec sécurité ou utiliser une entrave de paturon disponible dans le commerce -mais en taille mini- et après en avoir égaré plusieurs, j'en ai fabriqué une avec un collier à veau  blanc ( je la vois dans l'herbe lors de la levée de camp) dont le défaut est que l'ouverture est à l'opposé du point de tire mais pour 8€ ça le fait. C'est l'entrave qui sert à fixer la grande longe au bât.
 Collier: il y a le collier de nuit, ruban jaune  fluo qui me permet de visualiser la position de Looping la nuit et éventuellment de la retrouver si elle s'évade mais cela fait des années qu'elle ne s'est pas évadée... et le collier de jour -qui sont des entraves doubles - destiné  normalement à l'attache je l'utilise pas régulièrement comme les photos le prouvent, ce qui est une GRAVE erreur => même pour acheter du pain 3 minutes un accident peut arriver.

danmaryse
Super Mule !
Super Mule !

Nombre de messages : 927
Age : 56
Localisation : bretagne
Date d'inscription : 26/10/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://nozanes.unblog.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Trégor en mai

Message  clementine le Dim 14 Juin 2015 - 20:20

Merci !

clementine
Mule au pré
Mule au pré

Nombre de messages : 40
Localisation : belgique
Date d'inscription : 01/03/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://dardennejp.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

+ 125 km

Message  danmaryse le Dim 4 Oct 2015 - 21:52

Résumé de ce qui devient presque une classique: une randonnée  en autonomie et bivouac, 6 jours,  tout randonneur équestre, c'est à dire avec un équidé; nous étions 4 chevaux dont 1 bâté, 2 ânes , et Looping . Au milieu il restait  les 2 ânes, Looping et 1 jument sympa qui "kiffait" sa petite mule et dont pour la cavalière c'était une première expérience. Les copains cavaliers ont connu quelques déboires au 3éme matin, et nous ont rejoint pour le 5éme jour.

Les anneaux devant les commerces sont relégués au rang d'antiquité, on attache comme on peut lorsqu'il faut aller à l'épicerie.
Attacher aux râteliers de bouteilles de gaz est un grand classique.


Des bivouacs *confort,


  ou plus rustiques mais tellement plus heureux.  * = avec autorisation.

et la classique traversée de baie de St Brieuc, là dans sa partie est seulement, l'anse de Morieux 6km environ puisqu'il faut gagner le large pour paradoxalement avoir le moins d'eau dans la filière.



Mais habituelle, courte ou intégrale, le passage est préparé,  calcul des horaires de marée, estimation temps de marche, marge de sécurité, horaire de passage maximum à la filière ( fleuve côtier). Notre point de départ est la plage que l'on distingue entre les oreilles de Looping.

danmaryse
Super Mule !
Super Mule !

Nombre de messages : 927
Age : 56
Localisation : bretagne
Date d'inscription : 26/10/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://nozanes.unblog.fr

Revenir en haut Aller en bas

le multi modal

Message  danmaryse le Mer 24 Fév 2016 - 22:05

pour varier j'alimente le post randonnée au détriment du post journal de bord.
Canal et ex voie ferrée devenue voie verte seront le théâtre de notre rando du week end.
Départ par le halage du canal de Nantes à Brest, que nous aurions pu faire en attelage, les barrières étant assez larges pour notre caléche de 1.10.

Mais mon truc surtout en hiver sous la bruine c'est vraiment le bâtage pédestre.
Retour par la voie verte.

 Deux moyennes distances, rythmées par les maisons éclusières que je constate  de plus en plus désertées à chaque passage Sad    
parfois d'anciens quais de déchargement de péniches jouxtant un entrepôt en ruine et  des gares rénovées et décorées.
  Durant la nuit, un invité s'approche de la tente; je ne saurais jamais si c'était une princesse de contes de fées.

J'ai ainsi eu au cours de mes haltes nocturnes les visites de mulots, chevreuils, hérissons et certainement insectes divers mais non mortels!
 Visiteurs plus agréables que les vestiges laissés par des indélicats dans une nature devenant la poubelle universelle.
           
Comme toujours dans mes sacoches, un livre, en l'occurrence celui d'un copain cavalier, le bivouac est l'instant privilégié de la lecture et de la pensée.
         

 Looping extra, nous avons avalé les kilomètres, voire speedé à certains moments, lorsqu'elle met la vapeur je ne suis plus, et c'est bien de suivre qu'il s'agit puisqu'alors elle passe en mode longues rênes.

danmaryse
Super Mule !
Super Mule !

Nombre de messages : 927
Age : 56
Localisation : bretagne
Date d'inscription : 26/10/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://nozanes.unblog.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Trégor en mai

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 2:26


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum